Top
Avenir numérique de l'Europe

Avenir numérique de l’Europe, stratégie prometteuse de la commission européenne

La révolution numérique a transformé l’économie mondiale. Par la même occasion, c’est l’ensemble de la société, de notre façon de produire, de consommer et même de vivre qui ont été bouleversés. Jusqu’à présent, l’Europe a souffert d’un retard certain, ne bénéficiant pas d’un marché intérieur aussi vaste qu’aux États-Unis ou en Chine. Néanmoins, les propositions de la commission européenne pour l’avenir numérique de l’Europe promettent un avenir radieux.

 

Avenir numérique de l'Europe

 

L’avenir numérique de l’Europe s’appuiera sur l’essor des données industrielles

L’idée la plus répandue, qui soutient les discours fataliste, est que les États-Unis et la Chine ont pris trop d’avance quant à l’exploitation des données. Si l’on se réfère aux GAFA, il est évident que l’Europe a un certain retard.

 

Néanmoins, n’oublions pas que ces grandes entreprises s’appuient essentiellement sur les données personnelles. Avec des manières de les collecter assez discutables d’ailleurs.

 

Nous entrons dans une nouvelle ère, avec l’essors de données non plus personnelles mais de type industriel. Dans cette révolution, l’Europe est loin d’être en retard, bien au contraire. L’avenir numérique de l’Europe s’appuiera sur l’essor des données industrielles.

 

Comme Thierry Breton le rappelait dans les Échos, l’Europe est la première base industrielle du monde, la plus moderne et la plus avancée en termes d’intégration et d’automatisation des données dans le processus de production. Les Etats-Unis ayant perdu leur savoir-faire industriel en l’externalisant, et la Chine n’ayant pas rattrapé son retard à ce niveau.

 

Avenir numérique de l'Europe : citation de Thierry Breton

 

 

3 grandes ambitions pour l’avenir numérique de l’Europe

Le 19 février 2020, la commission européenne a présenté ses idées et mesures pour une transformation numérique profitable aux européens. Ces propositions ouvrent de nouvelles perspectives aux entreprises européennes. En encourageant le développement de technologies fiables afin de promouvoir une économie dynamique et durable.

 

 

Avenir numérique de l’Europe :
Être l’acteur majeur et fiable du numérique

La commission européen a pour volonté d’utiliser les technologies numériques à bon escient afin qu’elles profitent aux citoyens et entreprises européennes. Dès lors, elle se propose trois objectifs clefs en matière numérique : 1) la technologie au service des personnes, 2) une économie juste et compétitive et 3) une société ouverte, démocratique et durable.

 

Ainsi, de nouveaux cadres seront déployés pour permettre le développement de technologies numériques de pointe tout en renforçant les capacités en matière de cybersécurité.

 

 

Avenir numérique de l’Europe :
Favoriser l’émergence d’une intelligence artificielle digne de confiance

L’Europe dispose d’excellents centres de recherche, de systèmes numériques sûrs. Ainsi, elle pense posséder tous les atouts nécessaires pour lui permettre de devenir un chef de file mondial dans le développement de système d’intelligence artificielle digne de confiance.

 

Par digne de confiance, la commission européenne fait référence au fait de s’appuyer sur l’excellence et la confiance. L’idée étant de créer des systèmes propice à des utilisations et applications sûres.

 

 

Avenir numérique de l’Europe :
Devenir un acteur majeur de l’économie des données

Nous en parlons régulièrement dans nos publications, le volume de données générées par les entreprises est en constante augmentation. Dès lors, la stratégie de la commission européenne consiste à faire en sorte que l’UE devienne un acteur majeur pour une société dont les moyens d’action sont renforcés par les données.

 

En d’autres termes, il s’agit pour les entreprises et organismes publics de devenir data-driven. Pour cela, la commission européen souhaite établir un espace européen de données, tout en autorisant leur libre circulation dans l’Union. Les entreprises, chercheurs et administrations publiques auront la possibilité de les exploiter.

 

Les ambitions de la commission européenne sont très prometteuses pour l’avenir. Un avenir qui se veut transparent, juste et qui permettra un accès ouvert et démocratique aux données. Les entreprises qui sauront prendre le train en marche pourraient découvrir un nombre d’opportunités intéressantes. Pour découvrir l’ensemble des mesures et idées, voir le communiqué de presse de la commission européenne.

 

Bonjour, moi c'est Romain.

Je suis entrepreneur, (ex)CFO d'une multinationale et étudiant en Executive MBA à l'IAE Paris-Sorbonne.

J'aime réfléchir et développer des solutions pour faciliter la prise de décision en m'appuyant sur le reporting. Rejoignez-moi sur LinkedIn ou sur Twitter.

☎️ Réserver 15 minutes dans mon agenda, pour échanger en visio le temps d'un café  ☕

Newsletter

En tant que professionnels 4.0, les données sont vos matières premières. Abonnez-vous à From The Insight, la newsletter mensuelle des best-practices de la prise de décision pour transformer vos données en insight.


Un email par mois. Pas de spam. Politique de confidentialité.

Partagez cet article à vos collègues

C'est ce qui m'aide le plus à faire connaître ce blog !

Photo by Sladjana Karvounis on Unsplash

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.