Top
collaborateurs à l'aise avec le reporting

3 pistes pour mettre vos collaborateurs à l’aise avec le reporting

En 2012, le métier de Data Scientist a été élu “métier le plus sexy de notre siècle” par la Harvard Business Review. Depuis, la demande en Data Scientist ne fait qu’augmenter et les entreprises s’arrachent ces profils, à prix d’or. Mais en réalité, la Data Science est un domaine d’expertise très vaste. Selon moi, la grande majorité des entreprises n’ont pas particulièrement besoin de Data Scientist mais surtout de professionnels qui savent exploiter le reporting. Ce qui m’amène à me poser cette question : et si tous vos collaborateurs devenaient à l’aise avec le reporting ?

 

 

Des ressources rares mais cruciales

Les données sont de l’or pour toutes les entreprises. En assurer l’exploitation, la valorisation, et – dans certains cas – la monétisation, est l’une des clefs de leur compétitivité future. C’est la raison pour laquelle les entreprises ont besoin de personnes capables de raconter l’histoire économique, à partir de ces données.

 

Justement, c’est le rôle du reporting. En combinant des savoirs-faire technologiques et une expertise métier, le collaborateur à l’aise avec le reporting traduit les chiffres en information accessible à tous. Mais voilà, très peu de jeunes diplômés possèdent cette expertise métier. Logique, au regard de leur manque d’expérience en entreprise.

 

Ces profils qui disposent à la fois de savoirs-faire technologiques et d’expertises métier sont une denrée extrêmement rare. Pourtant indispensable à la transformation numérique des entreprises, ils sont très chers. Néanmoins, toutes les entreprises, des petites aux grands groupes, ont tout à gagner de s’appuyer sur les données… mais ont-elles absolument besoin de recruter ?

 

 

Si la solution était déjà dans l’entreprise ?

Comme nous venons de le voir, pour tirer profit du reporting, il ne faut pas faire de distinction entre les experts qui utilisent les technologies liées aux données, et les équipes métiers. Au contraire, c’est la combinaison des deux qui va créer une synergie au service de la compétitivité de l’entreprise. A priori, les équipes métiers sont d’ores et déjà dans l’entreprise. Faudrait-il recruter pour disposer de l’expertise technologique ? Non, pas forcément.

 

Aujourd’hui, un nombre grandissant d’applications existent pour permettre aux entreprises de disposer de solutions analytiques simplifiées. Orchestrer le service IT de l’entreprise pour implémenter ces solutions et former des collaborateurs à leur utilisation est une approche qui me paraît pertinente. Certains des collaborateurs formés pourraient alors voir leurs missions évoluer vers davantage de reporting.

 

Faire monter vos collaborateurs en compétence est une manière rapide et peu onéreuse d’améliorer la compétitivité de l’entreprise. À ce sujet, le cabinet d’étude Gartner développe le concept de “Citizen Data Scientist“. L’avènement des collaborateurs qui s’appuient sur des outils analytiques simplifiés, favorisant l’essor d’une culture de la donnée dans l’entreprise.

 

 

Mettre vos collaborateurs à l’aise avec le reporting

Mettre vos collaborateurs à l’aise avec le reporting, peut sembler être un parcours de croix. Cependant, je suis convaincu que c’est un cercle vertueux qui permettra : d’améliorer la performance de votre entreprise, de disposer d’informations pertinentes et de données fiables. Trois éléments pour pérenniser l’activité de l’entreprise de manière durable.

 

 

3 pistes pour rendre vos collaborateurs à l’aise avec le reporting

 

1) Utiliser les outils d’analyses simplifiée

Il en existe une multitude, et chaque mois compte son lot de nouveaux outils. Parmi eux, nous pourrions citer Tableau, Bime Analytics, Google Data Studio, Toucan Toco, mais il en existe encore tellement d’autres ! Faites une étude de marché, renseignez-vous, et trouver l’outil qui correspondra le mieux à vos attentes pour mettre vos collaborateurs à l’aise avec le reporting.

 

2) Formez vos collaborateurs

Je vous recommande de créer des programmes de formation, avec pour objectif : la démocratisation des données dans l’entreprise. Avec pour fer de lance, vos chers “Citizen Data Scientist” qui deviendront les portes-drapeaux de la culture de la donnée dans votre entreprise.

 

3 ) Croiser les expertises métier

Toujours selon Gartner, 40% des tâches de Data Science seront automatisées à l’Horizon 2030. C’est à dire que d’ici 10 ans à peine, les données seront présentent dans encore plus de services, feront interagir davantage de métiers entre eux. Prenez le train en marche pour mettre vos collaborateurs à l’aise avec le reporting, c’est le moment.

 

Inscrivez-vous à la newsletter et bénéficiez d'un accès gratuit* à nos applications

explosion de l'esprit avec la newsletter From The Insight

Recevez une fois par mois les meilleures pratiques
pour transformer vos données en insights


☝️ Pas de spam (voir la politique de confidentialité)

* Profitez-en, cet excès de générosité ne va pas durer...

Partagez cet article à vos collègues

C'est ce qui aide le plus à démocratiser la Business Intelligence !

À propos de l'auteur

Salut, je suis Romain. Entrepreneur dans l'âme, ex-CFO d'une multinationale, Executive MBA (en cours) Paris-Sorbonne, j'aime réfléchir et développer des solutions pour simplifier le monde de l'entreprise... en m'appuyant sur le reporting.

Retrouvez moi sur : LinkedIn, Twitter, ou envoyez moi un message.

 

 

Photo by NESA by Makers on Unsplash

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.