Top
Gouvernance dans une entreprise data-driven : la clef de la performance

Entreprise data-driven : clef de la performance en 2020

À l’heure du numérique, alors que les données sont partout, je vois encore trop de dirigeants qui basent leurs prises de décision sur leurs feelings. Ils y vont à l’instinct. Alors certes, j’admire ce courage et cette forme de génie mais je pense aussi que sur la durée, il est intéressant de mesurer l’incidence des décisions qui sont prises. C’est d’ailleurs là tout l’intérêt de devenir une entreprise data-driven et c’est ce que nous allons voir dans cet article.

 

 

Qu’est-ce qu’une entreprise data-driven

Une entreprise data-driven est une entreprise dans laquelle toutes les décisions sont prises à partir de données. En d’autre termes, l’entreprise est alors pilotée par les données. Une entreprise data-driven met donc toute la puissance des outils de reporting au coeur de sa gouvernance. Cela lui permet de tirer le maximum de bénéfices des données qu’elle produit ; ainsi que des données qui émanent de son marché en général.

 

Cela ruisselle dans l’intégralité de l’organisation. Tous les collaborateurs, de l’employé au manager, sont sensibilisés à la donnée et les exploitent au quotidien. Pour autant, il ne s’agit pas là d’être des experts analystes, des mathématiciens endurcis, des geeks de la première heure. Loin de là. Dans une entreprise data-driven, la structuration de l’organisation favorise la prise de décision basée sur la donnée, de manière fluide et intégrée.

 

 

L’intérêt de devenir une entreprise data-driven ?

Avoir une vue d’ensemble de l’organisation

Une entreprise data-driven dispose d’indicateurs fiables. Elle les construit tout en s’assurant de la fiabilité des données et les présente de manière visualisées pour qu’elles soient compréhensibles à tous. Pour les décisionnaires, disposer d’une vue d’ensemble est essentiel. Cela permet de se poser les bonnes questions, au vu de la situation constatée.

 

En effet, les données sont présentent dans tous les services de l’entreprise. Depuis le service financier au marketing, en passant par les ressources humaines, tous ont un intérêt grandissant à disposer de reporting sur leur activité. Si on prend le marketing, par exemple, les données sont véritablement au service des directions marketing.

 

D’ailleurs, le monde tant à devenir data-driven. Depuis toujours, les économistes ont tenté de mesurer le bien être des personnes. Pour l’instant, la seule donnée fiable dont ils disposent est le PIB. Néanmoins, cela pourrait être amené à changer avec l’apparition des Objectifs de Développement Durable. Et je vous assure que le casse tête dans la mesure des ODDs est absolument admirable. Si le sujet vous intéresse, découvrez notre dossier spécial ODDs.

 

Se baser sur des résultats concrets

J’ai rencontré beaucoup d’entrepreneurs et de chefs d’entreprise qui m’impressionnent par leur génie. Ces personnes sont visionnaires, animées par une envie de changer le monde qui force le respect. Pour autant, je me rend compte que, trop souvent, ils ne parviennent pas à transformer leur vision en stratégie. Et quand ils y arrivent, ils ont des difficultés à transformer leur stratégie en actions tangibles et mesurables.

 

Alors ils se lancent tête baissée sans parvenir à embarquer l’ensemble des collaborateurs dans l’aventure et sans mesurer le résultat de l’effort réalisé. Dans une entreprise data-driven, la stratégie est clairement définie et traduite en objectifs concrets, mesurables. L’efficacité de l’effort de l’ensemble des équipes peut ainsi être mesuré en temps réel. Des actions d’ajustement peuvent être réalisées lorsque ces objectifs ne sont pas atteints.

 

Améliorer la performance de l’effort

Puisque les objectifs sont mesurables, la performance de l’effort est mesurée. Si les objectifs ne sont pas atteints, cela peut provenir d’une organisation laborieuse, d’un manque de structuration ou de formation des collaborateurs. Quoi qu’il en soit, en devenant une entreprise data-driven, vous mesurer l’impact de vos efforts. Vous avez donc la capacité d’améliorer la performance de l’effort fourni dans l’entreprise en mettant en place des contre mesures.

 

Être plus réactif

L’un des grands avantages de devenir une entreprise data-driven, est le fait que vous devenez plus réactif dans l’ensemble. En effet, lorsque vous avez à prendre une décision, vous avez déjà toutes les informations disponibles. Vous n’avez donc pas à perdre de temps à collecter les données qui vous manquent, à les mettre en forme pour pouvoir les exploiter. Non, elles sont déjà là, disponibles et exploitable tout de suite, maintenant.

 

Rassurer les parties prenantes

Le fait de baser toutes vos décisions stratégiques et toutes vos actions opérationnelles sur des informations tangibles aura pour effet immédiat de rassurer les parties prenantes. D’abord vis à vis des investisseurs, qui pourront compter sur les données qui leurs sont présentées. Ensuite vis à vis de vos collaborateurs, qui auront une vision claire de la situation actuelle de l’entreprise au regard de la situation désirée par la direction.

 

Embrasser l’avenir

En réalité, devenir une entreprise data-driven est en quelque sort la clef de voute pour passer à la vitesse supérieure. Vous en aurez très sûrement déjà entendu parler : l’intelligence artificielle. Depuis quelques années, elle s’immisce doucement (mais sûrement) dans le quotidien des entreprises.

 

Les entreprises qui profiteront pleinement du l’essor de l’Intelligence Artificielle sont celles qui seront prêtes, intrinsèquement numériques. Pour ne pas louper le coche de son déploiement mondial et normalisé, il est nécessaire de devenir data-driven.

 

 

Devenir une entreprise data-driven

Vous l’aurez compris, à l’ère de la révolution numérique et de la transformation digitale, être une entreprise data-driven est un atout considérable. Néanmoins, c’est un peu comme la construction de Rome, cela ne se fait pas en un jour. Beaucoup d’entreprises échouent dans leur volonté de transformer leurs données en indicateurs pertinents exploitables.

 

Pour parvenir à réaliser cette transformation, nous vous avons déjà communiqué les bonnes questions à se poser pour devenir une entreprise data-driven. Lorsque vous entreprendrez cette aventure, gardez bien à l’esprit qu’il s’agit d’une conduite du changement. Par définition, le changement est quelque chose qui s’opère sur la durée. Votre mission, à vous, c’est d’initier un modèle circulaire de données.

 

Voici quelques conseils que je peux vous donner.

 

Initier la culture

Fondamentalement, une entreprise est avant tout une histoire de culture. Il s’agit de personnes qui travaillent ensemble et qui représentent un ensemble de valeur. Pour devenir une entreprise data-driven, il est fondamental que la culture d’entreprise porte en elle les aspects liés à la donnée. Nous avons d’ailleurs identifié 4 étapes pour implémenter une culture de la donnée dans votre entreprise.

 

Et puis, vous pouvez commencer par de petits projets de données… vous seriez surpris de l’impact que cela pourrait avoir sur l’ensemble de l’organisation.

 

Définir la stratégie

C’est la première étape : définir votre stratégie. Comme je vous le disais un peu plus haut, trop souvent la stratégie est dans la tête du dirigeant mais n’est pas assimilée par l’ensemble des collaborateurs. Ces derniers ne savent pas vraiment où ils vont, ni pourquoi ils travaillent. Définir la stratégie, de manière claire et disponible, est indispensable. Une fois votre stratégie définie, il est nécessaire d’associer des mesures en face de chaque objectif stratégique.

 

Pour définir votre stratégie et pour en suivre l’évolution en temps réel, je vous recommande d’utiliser un outil qui s’appelle “Balanced Score Card”. Personnellement, je l’adore. Pour utiliser cet outil, il est nécessaire de créer une carte stratégique. C’est sur cette carte que viendra s’appuyer votre BSC.

 

Procéder aux mesures

Votre stratégie donne lieu à des actions. Ces actions donnent lieu à des résultats. Tout l’intérêt de devenir une entreprise data-driven, c’est de s’assurer que ces résultats sont en accord avec la stratégie de départ. S’en assurer, de manière systématique et fiable. Pour cela, procéder aux mesures de manière régulière pour comprendre la performance de vos équipes et pour vous assurer que vous allez dans la bonne direction.

 

Pour procéder aux mesures, vous avez deux solutions. Soit les outils sont déjà déployés et disposent d’API vous permettant de collecter les données à la volée lorsqu’elles sont crées. Auquel cas, il vous suffit de tout rapatrier dans une base de données centralisée. Soit les outils ne sont pas disponible et vous devrez vous reposer sur vos équipes. Dans tous les cas, il est super important que vos équipes soient impliquées et sensibilisées à la fiabilité des données.

 

Il est vrai que, souvent, les équipes sont plutôt réfractaire au reporting. Elles le vivent comme une surveillance, comme une tache administrative ingrate. Je vous recommande de tenir compte de ces aspects pour favoriser une meilleure participation de vos collaborateurs. L’essentiel, c’est de mettre vos collaborateurs à l’aise avec le reporting.

 

Cartographier l’intégralité des données disponibles

Au sein de votre entreprise, vous utilisez forcément un certain nombre d’outils et de logiciels. Chacun de ces éléments produit des données au quotidien. Avant toute chose, je vous recommande de cartographier l’ensemble des données crées par vos équipes. Cela vous permettra de connaître les indicateurs dont vous pourriez disposer en l’état, ainsi que les efforts à fournir pour disposer des données manquantes.

 

Assurer la fiabilité des données et des mesures

C’est souvent là que les entreprises échouent. Certes, elles effectuent les mesures. Certes, elles disposent de reporting qui leur permettent de vérifier l’alignement des actions avec les intentions stratégiques. Mais elles ne pensent pas toujours à s’assurer que les données en entrée sont fiables. J’ai dédié tout un article à la fiabilité des données (lien CS données), mais pour faire simple : si vos données ne sont pas fiables, vous serez une entreprise data-driven qui foncera tout droit dans un mur.

 

Utiliser les outils de reporting

Aujourd’hui, de très nombreuses solutions logicielles existent. Certaines exigent des compétences techniques et si vous disposez d’un service informatique vous pourriez les envisager. D’autres en revanche ne requiert quasiment aucune connaissance technique et pourraient vous permettre de mettre un pied à l’étrier.

 

Faites-vous accompagner

D’une manière générale, devenir une entreprise data-driven est avant tout une question de structuration de l’organisation. C’est pourquoi, disposer d’un diagnostic de votre organisation, réalisé par un prestataire externe à l’entreprise, peut s’avérer crucial. Ce dernier vous accompagnera dans le déploiement d’actions concrètes pour devenir une entreprise data-driven.

 

Bonjour, moi c'est Romain.

Je suis entrepreneur, (ex)CFO d'une multinationale et étudiant en Executive MBA à l'IAE Paris-Sorbonne.

J'aime réfléchir et développer des solutions pour faciliter la prise de décision en m'appuyant sur le reporting.

Retrouvez moi sur LinkedIn ou sur Twitter.

Newsletter

📊 En tant que professionnels 2.0, les données sont vos matières premières. Abonnez-vous à From The Insight, une newsletter mensuelle des best-practices de la prise de décision pour transformer vos données en insight.

Un email par mois. Pas de spam. Politique de confidentialité.

En cadeau de bienvenue, bénéficiez d'un accès premium gratuit à notre suite d'application.

Partagez cet article à vos collègues

C'est ce qui m'aide le plus à faire connaître ce blog !

 

Photo by Carlos Muza on Unsplash

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.