Top
mesure des Objectifs de Développement Durable

Mesure des Objectifs de Développement Durable, défi statistique

Vous avez forcément déjà entendu parler de Développement Durable. Peut-être même que vous connaissez aussi les 17 Objectifs de Développement Durable qui ont été définis par l’ONU en 2015. Mais vous êtes vous déjà demandé quelle était la mesure des Objectifs de Développement Durable ? On est en droit de se poser la question, pas vrai ? C’est-ce que nous allons voir, en détail, dans cet article.

 

 

 

 

Contexte des Objectifs de Développement Durable

Le développement durable est sur toutes les lèvres, dans tous les articles, sur tous les blogs. Néanmoins, avant d’aller plus en avant, il me semble important de s’accorder sur une définition commune du développement durable.

 

Selon l’Insee, le développement durable vise à répondre aux besoins des générations actuelles sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire leurs propres besoins.

 

 

Alors, c’est bien beau sur le papier mais comment fait-on quand on vit dans un monde fini, aux ressources limitées ? Jusqu’à présent, l’économie se souciait peu des impacts environnementaux de ses activités.

 

Tant et si bien que nous sommes entrés dans l’Anthropocène, une ère dans laquelle les activités humaines ont une incidence significative sur l’écosystème terrestre. Si rien n’est fait, nous courrons à notre perte, à l’échelle de l’humanité toute entière.

 

En effet, les spécialistes de tous bords tirent l’alarme quant au réchauffement climatique. Au delà des conséquences environnementales évidentes, les conséquences seront aussi sociales et migratoires. Selon Novethic, le changement climatique pourrait faire autant de morts que toutes les maladies infectieuses.

 

L’enjeu pour les états, c’est d’éviter ça.

 

C’est donc dans ce contexte que sont nés les Objectifs de Développement Durable.

 

mesure des Objectifs de Développement Durable : 17 objectifs pour sauver le monde

 

Adopté en 2015 par les 193 pays membres de l’Organisation des Nations Unies, les Objectifs de Développement Durable ont l’ambition affichée de “sauver le monde“.

 

Il s’agit de 17 objectifs qui couvrent les aspects traditionnels du développement durable : économie, société, environnement. Pour porter leurs fruits, les Nations Unies on fixé leur atteinte à l’horizon 2030.

 

Voici la liste des 17 Objectifs de Développement Durable :

 

 

Les Objectifs de Développement Durable s’appuient sur deux initiatives précédentes. D’une part les Objectifs du Millénaire de 2000, qui ne concernaient que les pays développés et se concentraient sur la réduction de la pauvreté et le développement humaine. Et d’autre part les sommets de la terre, qui quant à eux visaient les dimensions environnementales.

mesure des Objectifs de Développement Durable : 232 kpis

 

De ces 17 Objectifs de Développement Durable, découlent 169 cibles, et 232 indicateurs.

 

Nous avons la chance de vivre à une époque où les données sont partout et où les évolutions technologiques permettent d’analyser des volumes de données pharamineux. Par exemple, pour mesurer ces 232 indicateurs, plus de 5 000 séries de données sont prises en considération. À l’échelle du monde, c’est énorme !

 

Nous verrons dans la deuxième partie les défis que représente la mesure des ODD.

 

Mais avant cela, il est intéressant de prendre connaissance des enseignements du rapport de 2020 sur le développement durable (en anglais). C’est le rapport qui établi un état des lieux du monde vis à vis des Objectifs de Développement Durable. Ce rapport est intéressant car il permet de visualiser les données pour mesurer l’atteinte des ODD. Et souvenez-vous, il faut visualiser les données pour mieux les comprendre.

 

Par exemple, voici où en est la France vis à vis de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable en 2020 :

On peut constater que la France a atteint l’Objectif de Développement Durable n°1 relatif à la pauvreté. Et c’est vrai qu’en France, quoi qu’on puisse en dire, on est plutôt bien lotis par rapport à d’autres pays dans le monde.

 

Pour tout le reste, la France a encore des progrès à faire, notamment en termes de consommation et production responsable (ODD n°12) et de Lutte contre les changements climatiques (ODD n°13).

 

1 objectif sur 17 atteint en l’espace de 5 ans. Il nous reste 10 ans alors…

 

 

… Oui, ça donne chaud ! 😅

 

 

Si vous me le permettez, faisons une parenthèse ici.

 

C’est vrai qu’on est loin du compte. Le rapport du développement durable de 2020 montre d’ailleurs que la grande majorité des pays est très loin d’atteindre les Objectifs de Développement Durable.

 

Personnellement, j’ai assez peu d’espoir quant à l’atteinte des ODD d’ici à 2030. Mais il est important de nuancer parce que les initiatives qui ont lieux un peu partout à travers le monde montrent que nous allons dans une nouvelle direction. Les choses changent, en profondeur et pour toujours. Et comme tous les changements, ça prend du temps.

 

Voilà. Ça avance dans le bon sens. C’est tout ce qui compte. #RestonsPositifs

 

Fin de la parenthèse.

 

Au delà des enjeux économiques, politiques, sociaux ou écologiques. Ce que je trouve fascinant, c’est comment les statisticiens mesurent l’atteinte des Objectifs de Développement Durable.

 

Imaginez un peu. Vous devez réunir les données du monde entier. Il s’agit de données économiques (chiffrées) et purement extra-financières (non-chiffrables). Et avec toutes ces données, vous devez faire un énooooorme reporting. Autant le dire d’emblée, les difficultés dans la mesure des ODD sont nombreuses.

 

 

 

 

En quoi la mesure des Objectifs de Développement Durable est une véritable prouesse statistique

Jusqu’à présent, nous comparons les pays entre eux grâce au PIB – seul indicateur fiable et commun à tous les pays dont nous disposons. L’une des limites bien connu du PIB est qu’il ne mesure pas le bien-être des gens. Quand bien même on s’attache au PIB/habitant, l’information est une très mauvaise représentation du niveau de bien-être des populations.

 

Avec les Objectifs de Développement Durable, l’ambition est d’obtenir une mesure du bien-être tangible (ODD n°3) mais d’aller bien plus loin encore.

 

Nous avons déjà vu que devenir une entreprise data-driven comporte de nombreux avantages, en dépit des difficultés. Ici, l’objectif avec les ODD c’est de devenir une société data-driven, à l’échelle du monde. Dans son intégralité. Ambitieux.

 

Définir des objectifs, est une première étape essentielle. Pour autant, il est important de mesurer l’atteinte de ces objectifs. Dans le cas des entreprises, l’exercice est compliqué malgré l’existence de nombreux outils. D’autant plus que l’émergence des critères extra-financier, rend l’exercice plus périlleux encore.

 

 

mesure des Objectifs de Développement Durable : défi statistique

 

 

En effet, c’est une prouesse qui est demandée aux statisticiens. Qu’il s’agisse de collecter les informations, d’assurer la fiabilité des données, de définir un référentiel commun pour être en mesure de comparer les données entre elles… nous allons le voir, les difficultés dans la mesure des Objectifs de Développement Durable sont nombreuses.

 

Pour rappel, les Objectifs de Développement Durable sont 17 objectifs qui se déclinent en 169 cibles. Un document très bien fait de Global Compact Network France, détaille ces 17 objectifs ainsi que les cibles qui leur correspondent.

 

Vous pourrez le constater par vous même, un grand nombre de cibles reflètent des estimations intangibles et non mesurables. Il s’agit de cibles extra-financière, pour rester dans le champs de l’économie. En d’autres termes, plutôt que de mesurer des aspects mathématiques et statistiques (comme “augmenter le PIB”), les statisticiens doivent mesurer des aspects subjectifs (comme “préserver la diversité génétique des semences”) .

 

 

Dans son dossier intitulé “La France et les Objectifs de Développement Durable“, l’Insee met en évidence un certain nombre d’éléments qui montrent les difficultés que rencontrent les statisticiens dans l’établissement des indicateurs de Développement Durable (voir l’encadré 1, page 59).

 

C’est sur la base de ce dossier que nous détaillerons ci-après les difficultés dans la mesure des Objectifs de Développement Durable.

 

mesure des Objectifs de Développement Durable : citation de jean rené brunetière

 

 

Mesure des Objectifs de Développement Durable : les indicateurs manquants

Certes, nous avons les objectifs. Nous avons également les cibles qui y sont rattachées. Mais… nous ne savons pas encore comment l’atteinte ou non de ces objectifs pourraient être mesurée. Alors, aussi surprenant que cela puisse paraître, il manque encore certains indicateurs. C’est le cas pour 34 indicateurs à ce jour (octobre 2020).

 

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette absence d’indicateurs :

    • On sait de quel indicateur on a besoin, mais on ne sait pas encore comment le produire
    • Les statistiques officielles sont encore trop peu développées (c’est le cas pour la gouvernance en entreprise par exemple)
    • Ou encore, les indicateurs sont vagues et les statisticiens n’ont pas encore trouvé de consensus sur la manière de les mesurer

 

 

Mesure des Objectifs de Développement Durable : la diversité des indicateurs

Nous l’avons évoqué un peu plus en avant dans cet article, la diversité des indicateurs est immense. Certains indicateurs sont purement extra-financier. C’est à dire qu’ils ne sont pas tiré de données mathématiques que l’on pourrait simplement additionner ou soustraire. Ces indicateurs non statistiques représentent plus de 26% de l’ensemble des indicateurs.

 

Si l’on prend l’exemple de l’ODD n°5 relatif à l’égalité des sexes par exemple, il est très difficile d’évaluer l’atteinte de cette objectif de manière mathématique. Vous en conviendrez. Dans ce cas de figure, les statisticiens chercherons à définir la présence ou non d’un cadre juridique visant à assurer l’égalité des sexes.

 

 

Mesure des Objectifs de Développement Durable : les indicateurs composites

Dans la mesure des Objectifs de Développement Durable, certains indicateurs sont composites. C’est à dire qu’ils sont la somme pondérée de plusieurs autres indicateurs.

 

Néanmoins, puisque certains indicateurs sont encore manquants comme nous venons de le voir, la situation est parfois bloquée. Faute de disposer de l’ensemble des indicateurs et des données nécessaires, ces indicateurs composites ne peuvent tout simplement pas être calculés. C’est un peu le serpent qui se mord la queue.

 

 

Mesure des Objectifs de Développement Durable : l’absence de données ou de méthodologie

Parfois, ce sont les données ou les méthodologies qui manquent. C’est notamment le cas pour 98 indicateurs qui n’ont toujours pas de données disponibles pour au moins 50% des pays. Dans ces conditions, difficile d’établir des indicateurs.

 

Pour finir, enfin, certains indicateurs ont été retenus mais il n’existe pas encore de définition commune, ni de méthodologie de calcul qui s’adosse sur des standards internationaux.

 

 

La nécessité de faire face aux difficultés dans la mesure des Objectifs de Développement Durable

Oui mais voilà, même si le défi statistique est immense, les services statistiques publiques ont l’obligation de le relever. S’ils n’y parviennent pas, des référentiels et indicateurs pourraient être produits par d’autres acteurs… mais sans la transparence et les garanties nécessaires quant à la qualité et à l’indépendance des données.

 

Plusieurs cabinets de conseil ont déjà pris les devants et avancent leur pions dans ce sens. Ainsi, les cabinets Deloitte, EY, KPMG and PwC ont publié un livre blanc sur les mesures liées aux reportings du développement durable, en collaboration avec le forum économique mondial. Ce livre blanc s’inscrit dans cette démarche. Il vis à définir les prémices d’un socle de critères applicables à tous les secteurs dans le but de disposer d’indicateurs comparables et homogènes.

 

 

Les données de votre entreprise entrent dans la mesure des Objectifs de Développement Durable

Comme je le disais un peu plus haut, jusqu’à présent nous utilisions le PIB pour comparer les pays entre eux. Le PIB mesure la performance économique d’un pays. Et en réalité, cette performance s’appuie exclusivement sur les états financiers des entreprises : bilan et compte de résultat.

 

En effet, le PIB est la somme des valeurs ajoutée produite par les entreprises d’un pays. Donc, sans vous en rendre compte, vous participez activement au calcul du PIB : quand vous envoyez une facture à un client, quand vous payez la facture d’un fournisseur, quand vous mettez à jour votre feuille d’heure… Autant de tâches quotidiennes qui sont tellement entrées dans les moeurs que nous n’y prêtons même plus attention.

 

Voilà le futur de la vie des entreprises. Bientôt, nous procèderons à des reporting extra-financier de manière naturelle. C’est en tout cas dans ce sens qu’évoluent les normes économiques et comptables. Elles permettront de rendre lisibles l’ensemble des pratiques extra financières des organisations. C’est notamment le cas avec la comptabilité en triple capital qui est en développement et qui sera, très probablement, la prochaine norme.

 

Les Objectifs de Développement Durable sont interdépendants. Afin de visualiser ces interdépendances, le Stockholm Resilience Center présente les ODD à la manière d’un “wedding cake”. Je trouve cette représentation particulièrement pertinente parce qu’elle permet de comprendre comment les Objectifs de Développement Durable se soutiennent les uns et les autres.

 

 

 

On voit donc qu’une biosphère et une bonne santé sont les conditions nécessaires à une société viable, elle même nécessaire à une économie durable.

 

Pour aller plus loin, et peut être prendre les devants, le cabinet de conseil B&L Évolution, en partenariat avec Global Compact France, a publié un guide pratique destiné aux entreprises.

 

Vous y trouverez tout un ensemble de recommandations pour contribuer aux Objectifs de Développement Durable, dans votre quotidien professionnel.

 

En réalité, je crois que les véritables changements passeront par les entreprises. À notre niveau, nous devons faire de notre mieux, en tant qu’entrepreneur, manager, collaborateurs, pour faire le reporting de manière consciencieuse.

 

C’est nous qui sommes producteurs des données. Un peu comme dans une réaction en chaîne, tout est lié. Disposer des données relatives à la gouvernance dans votre entreprise, quant à l’égalité des sexes par exemple, c’est déjà faire un pas dans la bonne direction . Si vous ne saviez pas que faire de toutes vos données en entreprise, voilà un bon début.

 

 

Synthèse

La situation mondiale est alarmante, les médias n’ont de cesse de nous le rappeler. Pour remédier aux problématiques qui ont entrainé cette situation, l’ONU a défini des Objectifs de Développement Durable à atteindre en 2030. Le principal défi consiste à définir comment mesurer l’atteinte de ces objectifs.

 

En effet, la majorité des indicateurs sont non statistiques, c’est à dire qu’il s’agit de données non mesurables par définition. Ce défi statistique entraine une véritable guerre fratricide entre les acteurs publics et privés.

 

Néanmoins, un ensemble conséquent d’initiatives et de solutions ont déjà été apportées. Même si la route est encore longue, nous avons déjà fait bien plus qu’un premier pas. Ce qui est encourageant et rassurant, en soi. Tâchons de rester positifs et d’agir à notre niveau pour, à défaut d’atteindre les objectifs, au moins disposer des éléments de mesure, de manière systématique.

 

Inscrivez-vous à la newsletter et bénéficiez d'un accès gratuit* à nos applications

explosion de l'esprit avec la newsletter From The Insight

Recevez une fois par mois les meilleures pratiques
pour transformer vos données en insights


☝️ Pas de spam (voir la politique de confidentialité)

* Profitez-en, cet excès de générosité ne va pas durer...

Partagez cet article à vos collègues

C'est ce qui aide le plus à démocratiser la Business Intelligence !

À propos de l'auteur

Salut, je suis Romain. Entrepreneur dans l'âme, ex-CFO d'une multinationale, Executive MBA (en cours) Paris-Sorbonne, j'aime réfléchir et développer des solutions pour simplifier le monde de l'entreprise... en m'appuyant sur le reporting.

Retrouvez moi sur : LinkedIn, Twitter, ou envoyez moi un message.

 

Photo by Ilyass SEDDOUG on Unsplash

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.